La révolution verte a-t-elle besoin d'accessoire?

Publié le par GEA Environnement

J’ai eu un commentaire intéressant sur un de mes articles récemment. Ce commentaire disait : il faut savoir différencier l’accessoire de l’indispensable. L’accessoire est un objet dont on n’a pas besoin et que l’on pourrait s'en passer. Une voiture Lamborghini est un accessoire donc inutile. Cela pollue et donc contre l’environnement donc doublement inutile. On pourrait dire de même pour les robes Prada, les vêtements Hugo Boss, Jean-Paul Gauthier, Paul Smith, Dior… Ce commentaire disait : « L'État dispose de tous les outils pour favoriser l'indispensable et freiner l'accessoire ». Donc, il y avait plusieurs problèmes :
-Faut-il que l’État favorise l’indispensable à l’accessoire ?
-L’article que j’ai fait sur Lamborghini valait-il la peine, car après tout Lamborghini est un accessoire qu’il faudrait bannir ?
 
J’espère que j’ai bien résumé son commentaire, pour plus d’information le texte est sur le premier commentaire de l’article Lamborghini.

Je vais tenter d’y répondre et d’ajouter des réflexions personnelles. L’accessoire en lui-même, est-il vraiment si inutile que cela ?


fb7e1a2ee0 origLe rôle de Dior a été essentiel pour la femme. Quand on connait la mode, on remarque qu’elle est à l’origine de tendance et de création extraordinaire organisée par l’homme. Un couturier tel qu’Yves Saint-Laurent a permis de démocratiser le smoking pour la femme. Cela a permis l’encouragement de la libération de la femme : une grande avançait dans les droits de l’homme et de la prise de conscience de chacun. On peut penser que la mode n’a aucun effet sur nous, mais pourtant, il a un grand pouvoir sur notre hiérarchie, sur nos dirigeants. Vous croyez sûrement que la mode n’a rien avoir avec vous, mais pourtant elle est présente partout dans notre vie. Nous pouvons lui reprocher de ne pas avoir pris conscience plus tôt des dégâts qu’elle a faits sur l’environnement. Mais en aucun cas, il ne faut réduire la mode à un accessoire inutile. L’art aussi est inutile. Ben dirait : « l’art, c’est du cochon ». L’art a joué un rôle dans notre civilisation. Elle a apporté la culture, le savoir-faire, la prise de conscience… Le cinéma aussi grand acteur de nos consciences, allait voir un film, est enrichissant. Le dernier avatar qui est un film grand public et un let’s move pour l’environnement comme le disait un de mes amis. Réduire l’accessoire comme inutile n’est pas la bonne solution.

cinema.jpgIl y a des efforts à faire pour réduire les émissions TV de mauvaise qualité qu’on fait subir à nos enfants. Tout n’est pas soit noir soit blanc. La TV que je ne regarde plus beaucoup. Il y a des émissions qui mériteraient de disparaître.
 

Tu dis « Nous ne sommes pas en Corée du Nord, ni dans la RDA d'avant la chute du Mur. Nous avons tous le droit d'avoir des goûts différents, des priorités différentes. » . Bien heureusement que Monsieur ou Madame peuvent ce permettre d’avoir un 4*4. Pour moi, cela vient que chacun à une éducation différente. Le 4*4 est certes bête et polluant, mais très utile pour les VRP qui transportent du matériel. Le 4*4 a joué sur le rêve américain. Je ne suis pas fan du 4*4. Il y a des accessoires qui ne sont pas les meilleurs choix et ne sont pas considérés comme une évolution. On peut considérer que certains accessoires ne jouent pas de rôle majeur pour une évolution de notre pensée. Attention, car ils ne jouent pas un rôle direct selon moi. C’est là que tout devient complexe. Comment être sûr qu’un accessoire n’est pas bon ou mauvais ? Lorsque Dior a créé des pantalons pour la femme, les gens disaient que c’était fou, une idée mauvaise. Lorsque Polanski ou d’autres réalisateurs ont commencé à mettre des femmes nues sous les projecteurs ou un peu dénudées. L’idée était folle et perverse, attention on joue sur un de nos 7 péchés capitaux. C’est malsain. Cela est allé jusqu’au meurtre de sa femme Sharon Tate avec écrit sur le mur Cochon. Pour vous dire, l’histoire est compliquée. Et pourtant, cela a permis le sexe sans tabou. Je vous rassure les accessoires qui n’ont rien apporté sont voués à disparaître sur le long terme. Il faut juste du temps. Les chutes de ventes de 4*4 le confirment et le 4*4 devra s’adapter s’il veut rester.

 Le seul inconvénient de notre marché est le temps, il faut du temps pour que l’on s’adapte. L’état peut jouer son rôle en mettant des taxes, mais encore attention là, je ne suis pas du tout d’accord de taxer à tout va. La taxe met des barrières au libre marché et elle n’a d’utilité que si elle est bien utilisée après. Trop de taxe tue les taxes. Je ne veux surtout pas d’un état libéral, mais je ne veux pas d’autoritarisme. Freiner les accessoires peut entrainer des mauvais choix, ce qui est acquis, n’est pas acquis pour toutes nos générations. Alors, comment faire, attendre ? La meilleure des stratégies n’est pas l’attente comme on l’a vue avec Alan Greenspan (ex-président de la FED). Alan Greenspan a adopté une politique libéral qui a échoué. Malheureusement, je n’ai pas la solution. J’ai fini de lire « le temps des turbulences » et je vais entamer « la grande désillusion » de Stiglitz. Je n’adopte pas le point de vue d’Alan Greenspan pour tout. Il y a des bonnes idées dans son livre, mais d’autres qui m’ont irrité. Comme je le dis, tout n’est pas noir ni blanc.
 
Ma philosophie n’est pas celle de la taxation à outrance et elle ne le sera jamais. On ne dit pas à un âne d’avancer avec un fouet, on lui tend une carotte. Je ne dis pas qu’il y a des abus qu’il faut autoriser pour une carotte. Il y a des déséquilibres qu’il faut changer et la loi est un grand point fort de notre démocratie. C’est sûr cela qu’une bonne politique pourra s’appliquer. Favoriser l’implantation du développement durable, favoriser notre recherche qui est sur le point d’être étouffée. La révolution verte a besoin d'accesoire favorisant cette tendance verte.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joke 22/02/2010 14:19


@ marcha
A défaut d'être totalement d'accord, nous somme "sur la même longueur d'onde", c'est sûr.


Marcha 21/02/2010 19:52


Très bonne réflexion sur l'accéssoire et le nécessaire.

L'humanité est comme un enfant qui veut tous les jouets, bien qu'elle sache que certains peuvent être dangereux et nocifs, voir mortels.

Mais tout est aussi un problème d'évolution. Par exemple:

* Les avancées technologiques les plus brillantes ont été faites pendant les guerres.

* Les trouvailles les plus indispensables de notre vie actuelle ont été découvertes lors de la recherche spatiale.

Donc l'homme a besoin de buts, d'affects, pour avancer et progrésser.

En outre, ce qui parait un gadget inutile aujourd'hui, peut devenir demain un outil indispensable à la vie de tous les jours.

Le vrai problème, c'est que pendant longtemps on a cru que les ressources naturelles étaient inépuisables et que l'on pouvait faire n'importe quoi, sans conséquence aucune( l'amiante, les
pesticides...)

Et la prise de conscience, vers un développement durable, avec la création de biens recyclables est un grand pas de fait vers...mieux


Gotrekounette 21/02/2010 16:04


Voici mon opinion et ce que j'essaye de faire de plus en plus :
Je n'ai pas été élevée dans du bio, je n'ai pas eu d'habitudes très bonnes pour l'environnement. Néanmoins, plusieurs choses m'ont fait réagir la-dessus (des choses... ça pourrait être ce blog).
Donc je tente de m'améliorer. Je suis loin d'être parfaite : je prendrais ma voiture pour 10 min si ça caille de trop (à la réflexion, ça m'évite de tomber malade et de polluer avec mes médocs
ensuite). Mais bon... avec le temps, je pense que je m'améliore.

Par contre, je ne pourrais pas retirer tous les artifices (Remplacer le mouchoir jetable par un lavable est pour le moment dur à accepter pour moi par exemple).


Joke 21/02/2010 08:45


J'ai choisi une réponse séparée pour le 4x4
"Le 4*4 est bête et polluant, mais très utile pour les VRP qui transportent du matériel…"
Je ne peux pas être d'accord sur ce point.
90% des VRP ne roulent pas en 4x4 mais dans de grands breaks pour transporter leur collection.
90% des 4x4 roulent sur des routes goudronnées et parfaitement accessibles à n'importe quel véhicule.
La majorité des 4x4 en France sont de gros 4x4 qui coûtent très cher à l'achat et non des FIAT Panda ou des petites Subaru ou Suzuki.
S'il est parfaitement compréhensible que l'armée, les forestiers, les services des lignes d'ERDF ou de FT, certains agriculteurs, voire des VRP en matériels agricoles ou forestiers soient équipés
de 4x4, pour TOUS LES AUTRES le 4x4 est un "status symbol" (traduction approximative : "de la frime").
Rouler en BMW ou Mercedes 4x4 ou en Range Rover c'est montrer que l'on a réussi, ou faire croire que l'on a réussi.
Rouler en 4x4 donne aussi une impression d'invulnérabilité, d'être au-dessus de tout le monde, plus fort. D'ailleurs pour renforcer cette impression, beaucoup équipent leur engin de pare-buffle
extrêmement dangereux en cas de collision avec un piéton ou un cycliste et donc interdits mais totalement tolérés.
En Panda (4x4) vous impressionneriez qui ? Vous grilleriez la priorité à qui ?

Mon voisin, qui a des forêts, a une AX "normale" qui lui permet d'aller partout, et nous habitons en montagne. Pour des travaux plus "rudes", il prend son tracteur 4 roues motrices. Evidemment,
place Vendôme, un tracteur, c'est pas très "glamour".


GEA Environnement 21/02/2010 10:55



Oui, c'est peu le principe du 4*4. Je ne te contredirais pas dessus. Je connais des VRP qui utilisent le 4*4 pour leur confort personnel et pour transporter leurs matériels. Un VRP  qui fait
beaucoup de route, veut une voiture très confortable. Comme tu l'as dit le break et aussi de coûtume mais avec moins de confort...



Joke 21/02/2010 08:07


(Je reproduis ici le message envoyé par email à titre personnel)

1. S'il est difficile de classer les biens ou services entre essentiels et accessoires (qui doit le faire et selon quels critères ?), cela n'enlève rien à la pertinence d'un tel classement.
Je prends un exemple.
Je décide de créer une entreprise de commercialisation et distribution de gadgets sur internet.
Elle s'appellera "Gadgets sans limites" en France, "Gadgets Unlimited" pour les pays non-francophones.
Je crée ainsi 150 emplois.
Est-il normal que je bénéficie d'aides à la création d'emplois, d'aides à l'exportation, etc. ?
Il est évident que le nom de mon entreprise est une puissante aide à la décision puisqu'un gadget est par définition non-indispensable.
Mais où se situe la frontière ?
Et doit-on encourager la production et la commercialisation de n'importe quel produit ou n'importe quel service à partir du moment où il crée des emplois, de la richesse, etc. ?

2. La distinction entre la carotte et le fouet me paraît une illusion. C'est SCRICTEMENT la même chose !
Quand la puissance publique encourage (carotte) les individus à avoir tel comportement (isoler, acheter des produits ou services écologiques, etc.) elle doit en même temps pénaliser (fouet) ceux
qui n'ont pas ce comportement. Car dans le cas contraire elle créerait un déséquilibre qui la contraindrait à augmenter les prélèvements (impôts) ou diminuer les services qu'elle doit à tous
(éducation, santé, ordre public, sécurité extérieure, justice...)
Donc au lieu de parler de fouet et bâton, il vaut mieux parler d'INCITATION FINANCIERE qui recouvre à la fois la carotte (bonus) et le fouet (malus).
Maintenant, si on exclue l'incitation financière, que propose-t-on ? Le discours à la vertu, l'éducation ?
Ou bien que l'on dise clairement que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et que chacun doit pouvoir continuer comme avant et maintenant.

Bon dimanche à tous !

Très amicalement